Historique

HISTORIQUE DU BOWLING CLASSIC

 
Le  jeu de neuf quilles est en fait l'ancêtre du Bowling
et  
fait partie de son historique.
 
En effet,  le jeu de 9 quilles a été importé aux Etats Unis au cours du 17ème siècle par les immigrants du nord de l'Europe.
Interdit, parce qu'il a provoqué la faillite de nombreux joueurs et qu'il concurrençait la pratique religieuse, il renaît avec 10 quilles afin de contourner la loi.
 
Le tempin  Bowling était né et sa pratique s'est rapidement étendue sur le continent nord-américain.
Il fallu attendre la seconde guerre mondiale et l'arrivée des troupes américaines  pour que ce sport se développe en Europe.
 
Le Bowling Classic est apparu à la fin du 19ème siècle.
 
Longtemps appelé <<Quilles Asphalte>>  à cause  de la nature du terrain utilisé, le Bowling Classic est très répandu dans les anciens pays et régions du Saint Empire Romain-Germanique, allant de l'Europe du Nord, de l'actuelle Hollande, à la Suède et en passant par l'Allemagne, pour atteindre l'Europe de l'Est , en descendant vers les balkans jusqu'en Macédoine et en remontant par les sud en traversant l'Italie, pour atteindre enfin l'Alsace à l'Est.
 
La Bourgogne pratique égalelment le Bowling Classic depuis 1947, date de la création du premier club à Dijon.
 
Cette discipline a même figuré au programme des JO de 1936.
Son développement en France s'est fait  en Alsaace et en Bourgogne.
La multiplication des clubs a permis la création de l'Union des Clubs de Quilles de France et l'armonisation du règlement et du matériel.
Les ligues du haut Rhin, du Bas rhin et de la Bourgogne en étaient les membres
 
Lors de la Création de la Fédération Française de Sport de Quilles en 1957, une section Asphalte vit naturellement le jour.
L'activité sportive internationale permet à une vingtaine de pays de s'affronter lors de championnats organisés par la Fédération Internationale de Quilles  (section nine pin )
 
La section  Asphalte
 
Sa pratique est apparue à la fin du 19ème siècle, sur des pistes en ciment, par la suite recouverte d'asphalte,  cirées et souvent couvertes.
Le club de quilles  < Fidelio > ouvert à Mulhouse en 1926 et le club <Roma> ouvert à Strasbourg en 1929 avaient tous deux des pistes asphaltées.
Le style des quilles variait d'une région à l'autre selon l'imagination des artisans.
Les quilles n'étaient pas les mêmes dans le  Bas rhin que dansle Haut rhin où elles s'apparentaient à celles du Saint Gall.
Sans Trou ou avec Trou dans le Bas rhin, les boules étaient en général à mortaises et de diamètres différents dans le haut Rhin.
La Multiplicité des clubs existants fit que ceux-ci finirent par se  grouper .sous un seul et m^me fanion <l'union des Clubs de Quilles de France.
 
Les jeux olympique de Berlin en 1936 , mitrent les jeux de quilles à l'honneur;
En effet, y furent invitéesles sections Asphalte, Bowling, Schère, ainsi qu'un jeu traditionnel de l'allemagne du nord, le Böhle.
 
Deuix dirigeants fervents, plus attentifs à ce sport, furent les ambassadeurs des jeux Asphalte et Bowling.
L'un , M. Westergaard , implanta le Bowling à Copenhague où l'on jouaut déja aux quilles sur parquet.
L'autre , M. Antoine  Weiss, rapportait également de Berlin à Strasbourg les règles de la section Asphalte.
 
Constatant le retard des Français en matière de quilles, Lin Kessler décidait en 1946, de reprendre contact avec l'Alsace, afin d'introduire le jeu Asphalte en Bourgogne. espérant qu'il continuerait son chelmin en d'autre lieux.
L'entreprise paraissait aisée puisque l'on jouait déjà sur des pistes plates, en ciment avec des boules analogues.
Le premier club <Les Bourguignons>  vit le jour le 1er avril 1947, suivi  bientôt par ceux des Bégonias, le Bocage, les Helvétiques.
 
Tous se rassemblèrent le 17 janvier sous l'étiquette de <Ligue de Bourgogne> qui adhère à la Fédération Française de Quilleurs, composée déjà de la Ligue du Haut Rhin et du Bas Rhin, dont le siège était fixé à Strasbourg.
 
D'autres clubs s'implantèrent et s'engagèrent à participer à des compétitions  régionales, nationales et internationales                                                                                                   
image001.jpg
Monsieur Lin KESSLER
 
Créa le 16 décembre 1929 son entreprise de tournage sur bois, spécialité de Quilles et de Boules à Longvic.
Inconditionnel amateur de quilles il n'eu de cesse de se démener pour que ce sport, déjà pratiqué dans les cafés à cette époque, soit structuré et encadré.
Il a créé le premier club de Côte d'Or "Les Bourguignons" le 15 avril 1947
C'est tout naturellement qu'il mis son énergie pour que soit crée la Ligue de Bourgogne le 17 janvier 1949.
Six clubs étaient répertoriés lors de cette création, Les Bourguignons, Helvétiques, Bégonias, Vougeot, Le Creusot, Vielverge et Talmay.
Il organisa de nombreux matches amicaux entre la Bourgogne et les Clubs Alsaciens de l'époque, La Roma, Colmar, Unitas Strasbourg, et avec des clubs étrangers.
Il assiste à de nombreux congrès et réunions dont une très importante au Ministère des sports pour la création de la Fédération Française des Sports de Quilles.
Au court de ses nombreux voyages nous pouvons dire à travers le monde entier il n'eu de cesse de s'interresser à tout ce qui pouvait se raprocher à sa passion La Quille. Ce qui lui permis de monter une superbe et unique collection de quilles et de boule venue des quatre coins du monde. Le livre des records lui délivrera le certificat de "La plus belle collection " de Quilles et Boules.
Le 01 septembre 1973 il cède sons affaire à ses fils Henry et Raymond.
Ce qui lui permit comme toujours de rechercher la quille ou la boule rare.
Il édita un magnifique ouvrage, La Quille Vivante.
Monsieur Lin Kessler nous à quittés le 22 janvier 1992.
Aujourd'hui sa collection de quilles est exposée à la médiatèque du bief du Moulin à Longvic
Le sport de quilles lui doit beaucoup.
Merci Monsieur Lin KESSLER
LIN KESSLER OU LA PASSION POUR LA QUILLE
ce site a été créé sur www.quomodo.com